La sexualité est aussi Charlie

Les évènements survenus à la rédaction de Charlie Hebdo ne sont pas sans conséquence et font réagir le Monde entier. Au-delà de la révolte et de ce poids dans ma poitrine, c’est aussi pour moi l’occasion d’identifier combien je compte sur ma liberté d’expression et sur celle de la société dans laquelle j’évolue. Sans elle, pas de critique, pas de remise en question, pas de réflexion ni de débat. Pas de prise de position ni de libre arbitre. Cette valeur que je savais acquise devient plus que jamais une denrée rare, que je veux apprécier à sa juste mesure comme un cadeau infiniment précieux. Cette valeur devient même une revendication, comme si écrire devenait aussi une façon de montrer aux ignorants que chacun a la liberté inscrite dans ses cellules, et que rien sinon la vie elle-même ne peut décider de contrôler cela.

A l’image d’une sexualité où l’on cherche à atteindre quelque chose ou un état particulier, la liberté c’est aussi de dire à son corps : vas-y, profite et remplis toi de tout ce que tu peux attraper. Il n’y a pas de cadre, il n’y a pas de règle, oublie ce que tu sais et ce que tu crois, soit simplement disponible à la vie. Laisse chaque morceau de toi vivre et vibrer pleinement, expérimenter ce qui est là, savourer ce qui est offert. Tu ne sais pas combien de temps cela va durer, ni ce que tu trouveras sur ta route, ni quand cela se reproduira, ni même où cela te mène, mais sache que maintenant, tout est possible. Ouvre toi, lâche toi, délecte toi de ces instants précieux où l’amour est un liant qui te connecte à l’infiniment grand.

Oser offrir la liberté à son corps, c’est comme d’ouvrir les vannes du sentiment de la plénitude et du bonheur. Oser aller pleinement dans ce « Lâche… », c’est s’offrir un espace de répit et un retour à l’essentiel. La frénésie des revendications se tait, l’insolence des frustrations disparaît, la vitesse du quotidien et l’urgence de résultats s’efface

… enfin le silence, la respiration, les sensations… juste un instant la paix à l’intérieur, même si dehors c’est le chaos.

 

Il est plus difficile de bien faire l’amour que de bien faire la guerre.
Citation de Ninon de Lenclos

Tags ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *